Déjeuner à l’école Dupont – Acte II

Mon fils est entré cette année en 6ème. Adieu l’école, bonjour le collège ! Je quitte donc à regret le collectif Qualité Cantines Toulouse, après plus de 3 ans de bataille et de discussions avec la Ville de Toulouse pour améliorer la qualité de la restauration dans les écoles maternelles et élémentaires. 

Heureusement, le collectif continue plus que jamais son oeuvre avec des mamans et des papas super motivés. Bravo à eux ! Je garde le blog ouvert afin de publier leurs récits de déjeuners à la cantine et les épisodes à venir de ce beau combat pour le bien-être et la santé actuelle et future de nos enfants.

Dans les lignes qui suivent, 3 mamans racontent leur dernier déjeuner à la cantine … et c’est l’acte II. Vous êtes prêts ? Allons-y, lever de rideau sur l’école Dupont :

Préambule : la dernière fois que nous avons mangé à la cantine de l’école Dupont, il s’agissait de lasagnes au thon…. pas trop au goût de thon ! Mais, parait-il, il s’agissait d’un repas de « secours », la cuisine n’ayant pas été approvisionnée selon le repas prévu.

Lundi 24 septembre, c’est omelette… espérons qu’elle aura le goût de l’oeuf !

Scène I : le self et la logique du choix

Un nouveau système est mis en place pour la cantine : les enfants ne sont plus tous à table en même temps, mais se servent selon le principe du plateau. Il y a toujours 2 services suivant les cycles, mais on remarque plus de fluidité …. et du coup moins de bruit !

L’amélioration, c’est pour les conditions matérielles. Mais qu’en est-il du repas ?

Les enfants se servent eux-mêmes l’entrée, le fromage, le dessert et le pain + les couverts. L’assiette du plat principal est servie par les agents de la mairie ; une belle barquette en plastique leur propose des jolies parts d’omelettes… Miam tout un programme !

Les produits méritant d’être servis dans des couverts séparés … ne le sont pas, et la pastèque se retrouve échouée à même le plateau.

pain pasteque

Que trouve-t-on sur le plateau des enfants ? : pas tout le menu, loin de là même !!!!

Certes, cela a du bon pour la lutte contre le gaspillage. Après tout, on est pas obligé d’aimer la pastèque…. Mais qu’en est-il, de ceux, nombreux, qui ne goûtent même pas et jugent juste sur l’aspect… Et de ceux, très nombreux aussi, qui ne repartent à leur table qu’avec une portion d’omelette pour unique repas ?

Les déchets sont gérés, mais la croissance et l’attention en classe, beaucoup moins !

service

Scène II : le repas

assiette

Nous avons mangé avec les enfants, nous les avons interrogés. A la majorité, ils sont beaucoup plus enthousiastes que la dernière fois ; certains ont trouvé le repas très bon ! Le problème, c’est qu’il y a encore tous ceux… et très nombreux, qui n’ont pas tout mangé. Malheureusement ils s’ajoutent à ceux qui avaient pré-sélectionné les éléments du repas selon leurs choix. Donc les déchets sont toujours présents.

Quant à nous, nous avons effectivement trouvé que c’était mieux. Cependant beaucoup d’efforts restent à fournir.

La pastèque a remporté l’adhésion, même si une petite assiette n’aurait pas nuit à la consommation. Qu’en est-il de l’hygiène, si chère au monde de l’industrie alimentaire, lorsque les aliments sont à la merci de toutes les petites mains, et déposés à même le plateau, lui-même lavé sans lave-vaisselle, donc à basse température ?

Passons à l’omelette aux oeufs. Celle-ci ne devait pas les avoir vus depuis très très longtemps, ou du moins les plumes de la poule. Un goût de poudre tout au plus, alors peut-être de la poudre à l’oeuf ?

Ceux qui ont l’habitude des omelettes d’ailleurs ne s’y trompent pas et nous le font remarquer. Une bonne dose de sel enveloppe le tout.

barquette omelettes

Les épinards ne sont pas mauvais même très convenables. Mais c’est tout pour ce midi ? De la pastèque et des épinards ? Ne devrions-nous pas avoir une petite portions de féculents ?

Le pain : bon

Le fromage et le yaourt : les industriels ont de beaux jours devant eux ! En plus d’enraciner les enfants dans un monde de marques et d’emballages, nous voilà donc devant des aliments tout prêts, loin eux aussi de la dernière vache. Et cela ne ravit pas d’avantage les enfants qu’un bon bout de fromage frais !

Le riz au lait est sucré, très sucré.

Scène III : le tri. Euh, quel tri ?

Nous avons fini notre repas, et nous levons le doigt. Un animateur arrive et nous autorise à sortir. Direction : la table de tri.

Verres, couverts, assiettes, sont posés sur des plateaux. Quant aux déchets…. TOUS vont dans la poubelle, plastiques et restes d’aliments dans un bel ensemble…Quid du tri ?

finrepas

fin repas2

Epilogue :

Le dernier numéro de la lettre des écoles (n° 10, rentrée 2018) édité par la Mairie nous rappelle combien la cuisine destinée aux Toulousains fait des efforts, puisqu’elle fournit 26 % de bio, contre 20 % obligatoires selon les textes législatifs.

Certes, c’est bien, et nous y tenons. Le collectif Qualité Cantines Toulouse milite en ce sens depuis le début. Cela ne doit pas non plus cacher une réalité certaine : le bio c’est mieux pour la santé, mais joint à une restauration industrielle, cela reste un repas industriel, et donc, très peu gustatif.

L’éducation à l’alimentation se fait aussi à la maison, certes, et l’école ne peut pas forcer un enfant à manger. Mais un peu de pédagogie pour l’aider à passer la journée, et surtout de meilleurs aliments, les aideraient à aimer leur repas.

Une école passée au bio local et surtout frais expliquait que les enfants remangeaient des légumes et trouvaient la cantine meilleure que les repas à la maison… Cela fait réfléchir : l’éducation à la maison c’est une chose, mais les enfants font encore plus la différence entre les bons et les mauvais repas.

Finissons-en avec la chimie, les aliments ultra transformés comme cette omelette sans queue ni tête et tout le monde s’en portera mieux.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s