Ôtez-moi d’un doute

Voilà 2 ans que le collectif Qualité Cantines Toulouse existe. Nous allons retrouver mercredi 27 septembre nos interlocuteurs de la mairie et de la cuisine centrale. Ce sera notre 5ème réunion. Pourtant, les questions et les doutes se bousculent toujours autant dans nos têtes de parents inquiets pour la santé et le bien-être de leurs enfants.

Il faut dire que le chantier de la restauration scolaire est de l’ordre herculéen et, nous le savons tous, Hercule n’a pas accompli ses travaux en quelques jours (il a mis 8 ans paraît-il).  Depuis que mon fils, mon petit lanceur d’alerte, m’a ouvert les yeux sur le contenu de son assiette à la cantine, la situation a progressé. Du bras de fer avec la mairie, nous sommes entrés dans le champ plus serein et néanmoins semé d’embûches de la négociation.

20160323_084825.jpg
Prochaine réunion à la mairie : mercredi 27 septembre.

Nous avons obtenu en 2017 des avancées, des améliorations, du pain frais, des viandes locales labellisées, des oeufs de poules élevées en plein air. Il faut s’assurer que la lancée se poursuivra, qu’il n’y aura pas de recul. Rien n’est acquis. La collaboration entre le chef étoilé Stéphane Tournié et la mairie n’est pas renouvelée.

20170214_104806
Depuis le début de l’année 2017, les cantines sont livrées en pain frais par plusieurs boulangers qui font la tournée des écoles chaque matin.

Nous devons plus que jamais nous battre pour obtenir que nos enfants mangent correctement à la cantine : là où ils sont tous les jours de la semaine, pour beaucoup d’entre eux. Ce qui nous fait penser d’ailleurs qu’ils sont exposés en permanence au réchauffage des plats conditionnés dans des barquettes en plastique. Le doute sur les perturbateurs endocriniens est-il permis ? Tolérable ?
La ville de Strasbourg, sous la pression des parents, a décidé d’en finir avec les barquettes en plastique au profit de contenants en inox d’ici 2021.

Voici, donc, les questions que le collectif proposera à l’ordre du jour de la réunion du 27 septembre 2017 au Capitole :

1- Qualité des produits et de la fabrication des plats

– Le budget : l’allonge budgétaire de 400 000 € allouée à la cuisine centrale en 2017 pour la montée en gamme de certains produits et l’amélioration des recettes va-t-elle être renouvelée pour 2018 ?

– Le pain : l’appel d’offre pour les baguettes bio livrées en direct par plusieurs boulangers va-t-il être relancé pour 2018 ? Pouvez-nous nous assurer que ce dispositif va être pérennisé ?

– Les fruits : pouvez-vous nous assurer que tous les fruits frais (hormis les bananes) sont désormais issus de l’agriculture biologique et que ce choix sera maintenu en 2018 ?

– Le menu protéines végétales : apparemment, le premier a été proposé le 05/09. Est-il confirmé que la cuisine centrale, dans un objectif de diversification alimentaire, servira ce type de menu une fois par mois en maternelle et élémentaire ? Sur la base de quels produits ?

– Les améliorations techniques : avez-vous progressé dans votre réflexion sur le matériel de cuisson (pour les pâtes, le riz …) et les modes de cuisson (cuisson basse température pour le bœuf par exemple) ?

– La collaboration avec Stéphane Tournié : pour quelles raisons n’est-elle pas reconduite ? Est-il possible d’avoir un bilan des améliorations proposées et mises en places ?

2- Qualité du conditionnement des plats

– Barquettes en plastique : le collectif souhaiterait que la Ville de Toulouse accepte de reconsidérer l’usage des barquettes en plastique pour le conditionnement et le réchauffage des plats, même si une étude (aux conclusions négatives) a été faite à ce sujet par la cuisine centrale en 2009.
En termes de santé publique et de gestion environnementale, le plastique apparaît comme un moyen coûteux pour la collectivité et le doute est réel quant à une nocivité à long terme pour les personnes qui y sont exposées tous les jours.

Photo 2
Les plats sont conditionnés, refroidis puis réchauffés dans des barquettes en plastique. Ce plastique est garanti sans composants dangereux pour la santé, dans l’état actuel des connaissances … Cependant, le collectif reviendra à la charge pour demander à la Ville de Toulouse de réexaminer la possibilité d’aller vers un autre matériau que le plastique.

3- Adaptation des portions proposées aux enfants, gaspillage alimentaire

– Expériences dans les écoles pilotes (deux tailles d’assiettes et pesage des déchets) : un groupe de 10 écoles pilotes devait être mis en place à l’automne 2016. Au printemps 2017, le dispositif des 2 tailles d’assiettes (petite et grande) avait été testé dans 1 école seulement. Idem pour le pesage des déchets qui a testé de façon très partielle.
Le groupe des écoles pilotes existe-t-il encore aujourd’hui ? Allez-vous oui ou non proposer les 2  tailles d’assiettes ? Quelle est exactement votre position par rapport au pesage des déchets ? Quelles sont les difficultés rencontrées et comment pensez-vous y remédier ?

– Gaspillage alimentaire : il nous a été indiqué qu’un appel d’offres avait été lancé pour un accompagnement « anti-gaspi » dans les écoles de Toulouse qui en feraient la demande. L’appel d’offres a-t-il abouti ? Si oui, les Clae ont-ils été informés et se sont-ils manifestés pour bénéficier de cet accompagnement ?

Je vous tiendrai au courant du déroulement de la réunion.
D’ici là, si vous souhaitez rejoindre le collectif comme acteur ou comme simple sympathisant, envoyez un email à collectif.cantines.toulouse@gmail.com en précisant dans quelle école se trouve votre ou vos enfants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s