Le petit garçon qui avait lancé une pétition

« Les repas de la cantine ne sont pas de bonne qualité et ça suffit ! » : découvrez l’histoire de ce petit Toulousain qui a lancé bravement, tout seul comme un grand, une pétition auprès des autres enfants usagers de la cantine.

C’est un peu l’histoire de David contre Goliath, c’est pourquoi l’extrait du tableau du Caravage en illustration me semblait indiquée, mais c’est une histoire touchante et révélatrice d’une situation qui demande à évoluer de toute urgence. La maman de Nicolas, élève en CM1 à l’école élémentaire Château d’Ancely, a contacté cette semaine notre collectif Cantines Toulouse : elle souhaitait nous faire part de l’initiative de son fils et des suites, ou plutôt des « non-suites », que la mairie de Toulouse a choisi de donner à ce geste qui montre à quel point les enfants, dès leur plus jeune âge, sont sensibles et intéressés par ce qu’ils mangent (en bien ou en mal).

« Depuis quelques temps » explique Flora, « mon fils a commencé à me faire part de la dégradation de ses repas pris à la cantine. Début 2016, il a souhaité se mobiliser, à sa façon et en son nom, avec l’idée de faire entendre la voix des enfants. Il a donc décidé de mettre en place une pétition, et il l’a soumise aux enfants de son école (uniquement les enfants de l’école élémentaire Château d’Ancely déjeunant à la cantine) ».
Des adultes ont-il signé cette pétition ? « Non » poursuit Flora : « Uniquement des enfants et, comme Nicolas n’a pas eu l’autorisation de mener cette pétition au sein de l’école, il l’a fait devant l’établissement pendant 2 matins seulement, les 18 et 19 février 2016″. Un laps de temps très court, et pourtant, Nicolas a récolté 68 signatures ! Joli score …

petition
Extrait de la pétition pour laquelle Nicolas a recueilli 68 signatures auprès des autres élèves de l’école élémentaire Château d’Ancely

Dans sa pétition, Nicolas explique ses motivations. Je les retranscris telles que :


« Je fais cette pétition parce que les repas de la cantine ne sont pas de bonne qualité, et ça suffit !! Même si les menus peuvent donner envie, une fois devant l’assiette, c’est autre chose ! En effet :

  • L’aspect du contenu de nos assiettes ne donne pas souvent très envie.
  • Les pâtes sont mal cuites (nous avons des pâtes encore sèches dans nos assiettes, on voit encore la farine sur les gnocchis).
  • Le poulet a sous la peau presque que de la graisse et des os.
  • La viande (veau, bœuf, …) en général est trop dure à couper, et elle est souvent saignante, elle a beaucoup de nerfs.
  • Les frites sont tout le temps molles.
  • Les fruits ne sont pas mûrs donc immangeables (ex : les kiwis) ou pourris (ex : les poires).

Il est temps que nous, les enfants qui devons manger tout cela, nous ayons notre mot à dire ! Signe cette pétition pour faire entendre notre avis, et espérer mieux manger le midi dans notre cantine ! »


Voilà qui présente des similitudes troublantes avec la description que mon propre fils, Marc-Antoine, me faisait de la cantine au printemps 2015 (ce qui a été à l’origine de mon premier courrier au maire de Toulouse, et de mon engagement pour une meilleure qualité de la restauration scolaire à Toulouse). Les deux enfants ne se connaissent pas, ne sont pas dans la même école, ne sont pas du même âge et malgré tout, leurs observations sont très proches.

chateau_ancely_restes_2
Restes d’un plateau déjeuner à l’école Château d’Ancely : aucun chiffre n’existe sur les quantités de nourriture gaspillée dans les cantines toulousaines

Une fois les signatures recueillies, Nicolas a demandé à sa maman de l’aider pour la faire connaître auprès des intéressés. Flora a donc transmis la pétition, accompagné d’une explication, par email à M. Moudenc, ainsi qu’à l’élue de son quartier, Mme Susset, qui se trouve être chargée de la restauration scolaire à Toulouse. Aucune réponse ! Une relance a été faite : toujours aucune réponse !

Mme Susset a été interpellée sur le sujet lors du dernier conseil de l’école Château d’Ancely. « Sa réponse a été de s’interroger sur la valeur juridique d’une pétition faite par un enfant et avec des enfants » indique Flora.

En attendant, Nicolas doit s’interroger, lui, devant un tel silence. Nous pouvons lui dire que nous, parents du collectif Cantines Toulouse et lecteurs de ce blog (de plus en plus nombreux) l’entendons et le remercions pour cette initiative qui n’est sûrement pas inutile !

 

Publicités

2 réflexions sur “Le petit garçon qui avait lancé une pétition

    1. Bonjour Hélène, c’est une bonne idée, je transmettrai à la maman de Nicolas. Précision cependant : le sujet cantines avait été, il y a quelques temps, proposé mais finalement non retenu au conseil municipal des enfants.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s