De retour à la cantine

J’y ai pris goût et puis, j’avais très envie de goûter ces fameux cubes de poisson dont j’avais beaucoup entendu parler (pas forcément de façon enthousiaste). Après un premier déjeuner à la cantine début novembre, me voici donc de retour le 8 décembre à l’école Fabre de Toulouse, où mon fils est en classe de CE2.

Cette fois-ci,  j’ai le privilège d’être accueillie par M. Rouquié (Mairie de Toulouse). Responsable de Vie Scolaire, il supervise dans une trentaine d’écoles de la Ville tout ce qui touche aux infrastructures et aux équipements des établissements, y compris la cantine et le personnel qui y travaille.

Par contre, rappelons-le, les cantines sont approvisionnées par un autre service de la Mairie de Toulouse : le service de la Restauration, dont dépend la cuisine centrale.

refectoire_08_12_15
Le réfectoire attend sa mise aux normes pour le service plateau

M. Rouquier est accompagné de deux chefs d’équipe, elles-mêmes faisant le relais entre lui et une dizaine d’écoles. On m’invite à poser toutes les questions qui me viendraient à l’esprit sur le fonctionnement ou le matériel de la cantine. Je pointe à nouveau la présentation sommaire, et peu appétissante des plats lorsqu’on arrive avec son plateau devant les tables de réfectoire : les aliments sont servis à même les barquettes en plastique livrées par la cuisine centrale.

M. Rouquier m’assure que les travaux de mise en conformité de la cantine avec le service plateau vont se faire. Le délai n’est pas précisé. Cependant, les barquettes seront toujours là, pour des raisons de conservation de la chaleur des plats.

Aujourd’hui au menu : salade verte, gnocchi et cubes de poisson sauce ciboulette, emmental, compote.

J’emporte mon plateau à une table de 4, où j’attaque ma petite salade en compagnie de 3 garçons de CE2. Contrairement à mon précédent déjeuner, il m’est difficile d’échanger avec mes petits voisins, lesquels ne touchent pas à leurs portions de salade.

Mon comité d’accueil est là pour poursuivre la discussion et recueillir mes impressions. Et bien les voici :

– La salade : c’est un mélange de pousses tendres, sorties du sachet, ni mieux ni pire que ce que l’on trouve en supermarché. La vinaigrette, livrée à part, est mélangée sur place par les dames de cantine et reste discrète.
– Les gnocchis : servis nature en accompagnement du poisson, ils sont plus que fermes et résistent à la mastication, mais le goût assez neutre est plutôt correct. L’impression de trop salé n’en est certainement qu’une, puisque l’usage du sel en restauration collective doit être règlementé ( ?).
– Le poisson : il est servi prédécoupé en cubes dans une sauce blanche abondante, à la texture vaguement gélatineuse et farineuse. La saveur est médiocre. Personne ne sait dire quel est ce poisson ni quelle est son origine. Les étiquettes sur les barquettes livrées ne donnent pas cette information.

goldorak– L’emmental : je trouve la portion (sous vide) bien petite, fine comme une lame. Mais on ne peut rien dire : elle fait 20 g. C’est le grammage préconisé paraît-il pour les enfants en école élémentaire. Mais quand même ! Le plastique d’emballage est presque aussi gros que le fromage lui-même. Ce dernier est suant, mou et salé.
– La compote : identique aux compotes classiques des supermarchés, une compote pomme mirabelle sans goût prononcé, mais bien sucrée.

Au final, j’ai trouvé ce repas moins mauvais que celui du 9 novembre dernier, bien que la saveur de l’ensemble soit très moyenne.

Des interrogations, auxquelles ne pouvaient répondre les personnels de la mairie présents ce jour, subsistent quant à l’origine du poisson et à la sensation de trop salé des aliments.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s