Fête de l’école et pétition

Une petite lettre envoyée par une maman à la Mairie ne suffira pas. La pétition semble être une étape incontournable.

Avec l’accord de la direction de l’Ecole Fabre, et l’aval des parents délégués, je lance la pétition « Pour une amélioration de la qualité de la restauration scolaire » le jour de la fête de l’école, le 30 juin.
Tous les parents sont là, j’ai un stylo et beaucoup d’espoir. Près de 70 signatures recueillies en 2 heures … et beaucoup de témoignages aussi.

La cour de l’école Fabre est en effervescence. Des jeux, des animations, la chorale, plein de bonnes choses à manger : la fête bat son plein. Je circule d’un groupe à l’autre, explique à chaque maman et chaque papa l’objet de la pétition … que voici :

1- Constat : nos enfants se plaignent de ce qu’ils mangent à la cantine. Des menus mal équilibrés, des produits de goût et de qualité moindres, des plats avec trop de sauces et de graisses, des aliments mal cuits, des portions qui ont été réduites … et des tarifs qui augmentent !

2- Améliorations demandées : une révision de l’équilibre alimentaire dans les menus servis aux enfants / Une amélioration des modes de cuisson / Une diminution de l’utilisation des graisses et autres substances ajoutées dans les plats / Une augmentation significative de l’utilisation de produits frais, locaux et/ou bio / Une amélioration dans le système d’approvisionnement des cantines / Une information plus transparente et accessible sur l’origine des produits.

De tous les parents que j’ai eu le temps d’aborder, aucun n’a refusé de signer. « Oui, ma fille me dit que la viande est souvent froide », « J’ai eu l’occasion de voir ce que les enfants mangeaient, ça ne vous met pas en appétit », « C’est vrai, le mercredi, ma fille déjeune à la cantine, je vais la chercher après du fait de mes horaires de travail, et elle remange quand elle rentre à la maison ! », etc, etc …
Les témoignages abondent et confortent le bien fondé de la démarche. Il faut « sauver la cantine !! ».

Les vacances d’été sont là maintenant. Je vais préparer une nouvelle lettre au maire de Toulouse. En cas de non réponse, après la trêve estivale, je me jure de contacter la presse.

>> Après la pétition papier, la pétition en ligne : vous la trouverez sur le site Internet www.avaaz.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s